Recyclage des déchets Hospitaliers

Réduction de 98% du volume des déchets !

-> Téléchargez notre brochure ECODIGESTEUR ® sur notre INTRANET<-

Ce sont 700 mille tonnes de déchets hospitaliers qui sont collectées en France sur une année (272 mille tonnes en Italie)

Une telle collecte doit à la fois garantir, vue la typologie des produits, un niveau élevé de protection pour l’environnement et pour la santé publique, et permettre des contrôles efficaces sur toute la filière, de la collecte au sein de la structure jusqu’à l’évacuation contrôlée dans les déchetteries autorisées. Les établissements publics et privés doivent donc adopter toutes les initiatives nécessaires destinées à favoriser, prioritairement, la prévention et la réduction de la production de déchets. Les déchets sanitaires doivent d’autre part être gérés de façon à diminuer leur dangerosité, favoriser leur réemploi, leur récupération en améliorant leur collecte, leur transport et leur évacuation même à travers de nouveaux systèmes d’optimisation du processus.

Caractéristiques :

  • Faible coût du traitement
  • Fonctionnement simple
  • Réduit le travail administratif pour l’évacuation des déchets
  • Traitement par pyrolyse utilisant la décomposition thermique
  • Bonne efficacité par son design compact
  • Ne génère pas de dioxine, de fumées et de mauvaises odeurs
  • Peut être installée dans un espace réduit à l’intérieur de la structure
  • Réduit le rapport résiduel après le traitement (inférieur à 2%)

Solutions pour l’environnement :

L’incinérateur pour intérieur de déchets hospitaliers utilise un procédé de décomposition moléculaire à travers un procédé de haute température en absence d’oxygène réparti en deux phases.

Phase 1

Décomposition thermique des déchets à travers un processus de pyrolyse, décomposition de la matière et transformation en gaz.

Phase 2

Il existe un système automatique de refroidissement de la chaleur générée dans les deux phases.

Déchets Hospitaliers traitables :

  • Blouses à usage unique, blouses chirurgicales, draps chirurgicaux
  • Cotons absorbants (bandes, gazes, etc.)
  • Tissus (extrait du corps humain ou animal)
  • Déchets dangereux (aiguille de seringue, couteaux chirurgicaux, etc.)
  • Plastiques synthétiques (corps de seringue à usage unique, sang, sachets, etc.)
  • Déchets de laboratoire (culture de bactéries, etc.)
  • Couches jetables
  • Médicaments périmés
  • Acide sulfurique et chlorhydrique

 

Installation :

Hôpitaux et cliniques privés, centre de collecte de médicaments périmés.